Le golf de Bourges: l’As de Cœur…

Sur les terres de Jacques Cœur, grand argentier de Charles VII au XVe siècle, le golf de Bourges n’a pas profité des largesses royales… Juste d’un budget municipal rigoureux depuis les années 80, avant de connaître un second souffle avec la création de 18 trous en 1999. A l’aube de la trentaine, le parcours a trouvé son rythme de croisière, conciliant un dessin technique à un esprit convivial et des tarifs toujours raisonnables.

Par Claude Granveaud-Vallat

Un parcours en ville… Créé en 1988 sur une volonté municipale pour préserver un poumon de verdure au cœur de la cité, le golf de Bourges – un concept urbain – a respecté le cahier des charges : rejoindre les fairways à pied, du moins en vélo, en cinq minutes depuis le centre-ville sur un tracé simple, offrant dans un premier temps 9 trous dans 70 hectares préservés au cœur d’un lotissement résidentiel. L’idée était que le golf puisse devenir un sport pour tous.

Trente ans plus tard, tout le monde se félicite de cet espace protégé, à commencer ceux dont les fenêtres donnent sur les fairways. Initié sous la forme d’un compact qui allait devenir le second parcours avec le temps, ce club a mis un certain temps à s’épanouir, souvent au gré des moyens alloués par la ville. Compte tenu des tarifs proposés aux Berruyers comme aux visiteurs, difficile de s’en plaindre ?

article-blog-golfy-bourges-golf-8

Un parcours en ville… Le parcours a été créé en 1988 sur une volonté municipale pour préserver un poumon de verdure au cœur de la cité

 

En 1999, face à l’engouement suscité par le jeu à proximité du plan d’eau de la base de loisirs du Val d’Auron, l’architecte Jean-Pascal Fourés n’a pas eu de mal à donner un peu de volume au nouveau tracé en lisière d’une belle forêt, agrémenté de cinq pièces d’eau – réserves d’arrosage bien utiles en été – en créant un parcours de 18 trous.

article-blog-golfy-bourges-golf-7

Sur le 12, le green en île impressionne toujours les habitués comme ceux qui découvrent ce parcours

Entre les mamelons bordant de larges fairways, la variété des greens aux formes originales, les doglegs très prononcés ou dessinés en douceur, quelques bunkers profonds et les obstacles d’eau, on n’a pas le temps de s’ennuyer au long de ce parcours offrant, de plus, une belle prise au vent dans la clairière.

Sur l’aller, le passage 3-4 mérite une certaine attention entre un par 5 en dogleg gauche avec de l’eau deux fois en jeu et un par 4 où une autre pièce d’eau protège l’attaque de green qu’il est préférable d’appréhender par la gauche. Au bord du green du 7, les piquets rouges reviennent en masse tandis qu’avec le temps la végétation a pris du volume… Sur le retour, sur le 12, le green en île impressionne toujours les habitués comme ceux qui découvrent ce parcours. Avec un green étroit et tout en longueur, ce par 3 ne tolère aucune erreur même si on n’a pas un long club en mains. A l’approche du green du 14, le bunker inspiré des links britanniques peut aussi laisser quelques souvenirs tant sur la carte que dans la mémoire de ceux qui ont vu leur balle s’y plugger… Dernier point d’eau avant le bar (!), la mare bordant le green du 18 et la terrasse d’un club-house à la silhouette futuriste, théâtre privilégié face aux exploits en tous genres. Bain forcé ou balle au drapeau, tout est possible sur ce dernier par 4… même le birdie ! De quoi profiter du « 19 », le bistro du club, une table sympathique, dominant le site.

article-blog-golfy-bourges-golf-4

Aujourd’hui même si avec plus de 580 membres, le golf se porte bien, la mairie affiche plus d’ambitions pour ce club

 Aujourd’hui même si avec plus de 580 membres, le golf se porte bien, la mairie affiche plus d’ambitions pour ce club. Comme le dit Odile Vigneron, en charge de la Jeunesse et des Sports à la ville : « Nous avons besoin de faire découvrir Bourges, une ville méconnue, le golf peut nous y aider. C’est une des raisons qui nous a incités à rejoindre le réseau Golfy pour créer une synergie touristique entre les clubs du réseau au sud de la région Centre, allant de Sancerre à Châteauroux-Val de l’Indre en passant par Bourges et Vierzon-La Picardière, sans oublier les Dryades. Nous avons là cinq parcours quasiment du même âge, la trentaine, dans des cadres offrant des similitudes, pour certains proches de zones urbaines et pouvant attirer des visiteurs désireux de jouer tout en profitant des richesses du Berry, une région au patrimoine historique fort. »

De quoi prévoir de belles sorties golfiques, agrémentées de balades culturelles et d’étapes gastronomiques à la hauteur de tous ces efforts…

article-blog-golfy-bourges-golf-2

Le parcours a trouvé son rythme de croisière, conciliant dessin technique, esprit convivial et  tarifs toujours raisonnables


Pour voyager sur les greens des golfs du Réseau Golfy découvrez notre sélection d’articles ICI

Golf de Bourges
12, rue Jacques-Becker
18000 Bourges
Tél. : 02 48 21 20 01
Site : http://www.bourgesgolf.com
18T, par 72, 5777 m

Création : 1988, extension 1999
Architecte : Jean-Pascal Fourès

Quels avantages avec Golfy? On vous dit tout ICI

Post a comment